UIMM Pole Formation Centre Val de Loire

Pôle Formation UIMM
AFPI Centre Val de Loire

Besoin d'une formation ? Choisissez un stage parmi notre offre

Mon espace formation

Créer mon compte
Mot de passe oublié ?

Services d'appui pour les entreprises

Appui RH
Conseils et prestations pour tous vos projets en Ressources Humaines



Appui QHSE
Appui QHSE vous accompagne dans la mise en oeuvre de vos projets de prévention des risques industriels et en amélioration des performances industrielles.





Sécurité & prévention des risques

Choisissez une filière
parmi ces parcours
qualifiants et professionnalisants

Sécurité & prévention des risques

Innovation & bureau d'études

Innovation & bureau d'études

Management & efficacité personnelle

Choisissez une filière
parmi ces parcours
qualifiants et professionnalisants

Management & efficacité personnelle

Informatique Enseignement Général

Choisissez un stage
en fonction des
domaines d'activité

Informatique Enseignement Général

AFPI

   la Validation des acquis de l'expérience

 

V.A.E. : La validation des acquis de l’expérience


La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet à toute personne de faire reconnaître son expérience professionnelle (salariée, non salariée ou bénévole) d’au moins trois ans afin d’obtenir une certification, c’est-à-dire un diplôme, un titre ou un certificat de qualification à finalité professionnelle.

La validation des acquis de l’expérience peut être réalisée dans le cadre du plan de formation de l’entreprise ou à l’initiative du salarié.

Comment ça marche :

La demande de VAE doit être adressée à l’autorité ou à l’organisme qui délivre la certification. Elle s’appuie sur un dossier complet, comprenant les documents justificatifs des expériences acquises, des formations suivies et des diplômes obtenus précédemment. Le candidat ne peut déposer qu’une seule demande par certification et jusqu’à trois demandes pour des certifications différentes, au cours de la même année civile.
Un jury vérifie si l’expérience acquise correspond aux connaissances, aptitudes et compétences exigées pour la certification visée. L’autorité qui délivre la certification peut prévoir une mise en situation, réelle ou reconstituée.

Si le candidat n’a acquis qu’une partie des connaissances, aptitudes et compétences exigées, le jury pourra décider d’une validation partielle et préciser celles qui doivent faire l’objet d’une évaluation complémentaire pour obtenir la certification visée.

Concilier VAE et activité salariée :

Tout salarié peut bénéficier d’un congé de 24 heures de temps de travail, consécutives ou non, pour faire valider ses acquis. Le salarié en contrat CDD peut prétendre à un congé pour la VAE s’il remplit les conditions fixées pour le congé individuel de formation (CIF-CDD). L’employeur peut décider d’inscrire les actions de VAE dans le plan de formation de l’entreprise. Dans ce cas, la VAE ne peut être engagée qu’avec le consentement du salarié. Un refus de sa part ne constitue ni une faute, ni un motif de licenciement. Afin de mettre en oeuvre les actions de VAE, une convention doit être conclue entre l’employeur, l’organisme chargé de la VAE et le salarié.

Cette convention précise le diplôme, le titre ou le certificat de qualification visé, la période de réalisation, ainsi que les conditions de prise en charge des frais liés aux actions de VAE. La validation des acquis de l’expérience peut également être utilisée dans le cadre du DIF.

 

Consulter la fiche pratique sur la V.A.E. sur www.service-public.fr

Portail de la V.A.E.

 

Une question ?

N'hésitez pas à nous contacter...

Par téléphone

>> 02 48 27 51 00

Par email
via notre formulaire de contact

>> Cliquez ici

Gestion externalisée du renouvellement de vos certifications de capacités
définir son habilitation electrique
Nous contacter | Mentions légales