Formation au Référent harcèlement sexuel et agissements sexistes (28)

L’employeur peut nommer tout salarié de l’entreprise, bien que, pour des raisons de légitimité et de visibilité, le ministère chargé du Travail recommande que le salarié désigné référent soit intégré au service ressources humaines de l’entreprise. Les CSE doivent désigner, parmi leurs membres, un référent pour favoriser la lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes. Ce référent doit être un membre du comité social et économique mais pas nécessairement un membre titulaire. Ces référents doivent pouvoir bénéficier de la formation nécessaire à l’exercice de leur mission.

Date de la formation :

le 27 septembre 2024

Lieu :  Pôle Formation UIMM Centre-Val de Loire 
5, Rue Vlaminck 28000 Chartres

Coût : 310 € HT par personne

Voir le programme complet de la formation    

Plus d'info par mail ou par téléphone - Equipe AFPI et Trajectoire à Chartres - Tél. : 02 37 30 87 21 -  Françoise BONNEAU - f.bonneau@poleformation-uimmcvdl.fr - Lénaïck BACHELIER - l.bachelier@poleformation-uimmcvdl.fr